Consultez le calendrier

Services aux citoyensService police


La Municipalité de St-Albert est desservie par la Sûreté du Québec.  En effet, comme la majorité des autres cités de la province du Québec, la Municipalité a signé une entente avec la Sûreté du Québec et donc le poste de la MRC d'Arthabaska, situé à Victoriaville, assure la sécurité des citoyens de notre localité.


Sur cette page, vous pouvez consulter les articles de prévention de notre parrain de la Sûreté du Québec, M.Jean-Olivier Rheault.  Consultez ces articles au bas de cette page.

Qu’est-ce qu’une marraine ou un parrain policier?


La marraine ou le parrain policier est la personne ressource à la Sûreté du Québec, poste MRC d’Arthabaska pour votre municipalité. Ce policier (ou policière) est en relation avec le maire de la municipalité afin de régler certaines problématiques qui peuvent survenir, prévenir les crimes et les situations potentiellement dangereuses ou intervenir dans tout autre dossier concernant la sécurité. Également, cet agent de la paix est accessible pour tous les citoyens puisque vous êtes les yeux et les oreilles des policiers.

Comité de protection du voisinage: bon voisin, bon oeil




Pour appuyer les efforts des policiers, la Municipalité de Saint-Albert est fière de la mise en activité en avril 2011 du comité de protection du voisinage «Bon voisin, bon œil».    D’ailleurs, je tiens à vous aviser qu’actuellement le comité de protection du voisinage grâce à sa façon de faire reçoit des éloges de d’autres municipalités et de d’autres MRC.  

En effet, Saint- Albert est cité en exemple dans des rencontres afin de faire connaître la démarche et ses succès.  Signe que la contribution des citoyens au maintien de la sécurité permet de changer les choses, puisqu’à Saint-Albert au lieu de dire : «on aurait dont dû, on agit!»
 

Ce comité est formé de citoyens anonymes habitants pratiquement dans tous les secteurs de la Municipalité ainsi que deux membres de la Municipalité dont, le maire, M. Alain St-Pierre, à titre de coordonnateur.  Ce groupe a comme mandat d’échanger et de se doter de moyens pour dénoncer les actions illégales et faire de la prévention.  Non, ces citoyens ne joueront pas à la police!  Au contraire, leur mandat est d’appuyer et d’aider les policiers dans leurs démarches de démasquer les malfaiteurs en développant un esprit de coopération afin de mieux combattre la criminalité locale et le vol par effraction.  En effet, le rôle des membres de ce comité est d’aviser la Municipalité des gestes répréhensibles commis par des individus.  Suite à cet avis, un dossier sera ouvert au bureau municipal, et selon les faits, le tout sera transmis à la Sûreté du Québec.  Par conséquent, des amendes pourront être émises par la Sûreté du Québec suite aux gestes illégaux rapportés par ce comité.  D’ailleurs si vous désirez faire partie de ce regroupement ou si vous avez une plainte à formuler, n’hésitez pas à communiquer avec le bureau municipal.  

La prévention, c’est l’affaire de tous, puisque la sécurité nous tient à coeur!



Cliquez sur le lien qui suit pour consulter le communiqué de presse lors du lancement le 15 avril 2011:
Comité de protection du voisinage.pdf

Cliquez sur le lien qui suit pour avoir le détail de la conférence de presse du 20 juillet 2011 pour le lancement officiel du Comité de protection du voisinage:Communiqué de presse pour comité protection du voisinage-juin 2011 MODIFÉ.pdf

SURETÉ DU QUÉBEC
POSTE DE LA MRC D'ARTHABASKA
2ème édition Camp de Jour 9-1-1
Thématique Service d'Urgence et Natation

Paru le 28 mars 2018
La Sûreté du Québec reprend pour une deuxième année son Camp de jour des services d’urgence 9-1-1, en collaboration avec la Commission scolaire des Bois-Francs, la Ville de Victoriaville et ses pompiers, et les paramédics d’Urgence Bois-Francs.

Ce camp, qui s’adresse aux jeunes de la 4e à la 6e année du primaire du territoire de la MRC d’Arthabaska, se déroulera du 13 au 17 août.
Cette activité permettra aux jeunes participants d’en apprendre davantage sur les services d’urgence en plus de suivre des cours de natation.
La visite du poste de la Sûreté du Québec, du poste de pompiers Fernand-Giguère, la découverte des véhicules d’urgence figurent notamment au programme, tout comme des cours de premiers soins dispensés par les paramédics.
Les après-midis, les participants sont pris en charge par le Club de natation des Bois-Francs ( www.cnbf.ca ) qui leur enseignera les techniques de base des quatre styles de nage.
Le Camp de jour des services d’urgence 9-1-1 peut accueillir un maximum de 50 participants.
Les intéressés doivent avoir un intérêt pour les services d’urgence et la natation et savoir nager un minimum de 25 mètres sans toucher le fond de la piscine.
Les participants doivent s’engager à être présents toute la semaine entre 8 h et 16 h. Il en coûte 190 $ pour la semaine, incluant dîner et collation à la cafétéria de l’École secondaire Le boisé.
Au cours de la semaine, par ailleurs, un avant-midi sera réservé à la sécurité à vélo. Ce jour-là, les jeunes devront avoir leur vélo.
Pour s’inscrire, les jeunes doivent répondre, par un court texte de 5 lignes, à la question suivante : pourquoi les services d’urgence m’intéressent?
Les réponses doivent être acheminées, par courriel, au plus tard le 30 avril à l’adresse emmyswimming12@gmail.com.
Les responsables communiqueront avec les candidats retenus, c’est-à-dire les 50 premières inscriptions.
Une liste d’attente sera toutefois créée en cas de désistement ou du retrait d’une candidature.


Camp de jour CNBF et Services d'urgence 2018 (002) (2).pdf
Camp - Formulaire_inscription.pdf

Source : Sureté du Québec
Poste de la MRC d'Arthabaska
Dernière modification à la page : 18 février 2014